Nourrir un iguane

L’iguane est un animal herbivore, sauf durant les stades initiaux de sa vie. En captivité, son régime alimentaire doit être strictement respecté pour lui permettre de se maintenir en bonne santé. Sa nourriture doit cependant être variée en termes de végétaux pour lui offrir développement et croissance satisfaisantes. Retrouvez nos conseils pour nourrir correctement votre reptile.

Illustration : "Nourrir un iguane"

Votre iguane n’aura pas besoin de protéines animales pour vivre en bonne santé. Son système digestif ne réclame que des végétaux, des légumes, des fruits et des plantes. Dans l’idéal, il faut lui proposer des aliments possédant une importante valeur nutritive. Grand amateur de laitue, son alimentation ne doit pas se concentrer que sur cela.

Un régime alimentaire herbivore

Votre iguane est un herbivore strict. Aucune protéine animale ne doit être insérée dans son menu, pas même des grillons ou des insectes, sauf chez les juvéniles qui en consomment. Ses besoins en calcium doivent être le double de ceux en phosphore. Malheureusement, de nombreux fruits n’ont pas un apport suffisant en calcium. Ainsi, il lui faut des compléments pour éviter l’ostéofibrose.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter
  • Les feuillus représentent les 2 tiers de l’alimentation de votre iguane. Ce dernier peut ainsi ingérer pléthore d’aliments comme de la batavia, des blettes, des feuilles de céleri ou encore du chêne et de la chicorée, du chou chinois, du chou. Autres feuillus possibles : le cresson, les endives, les épinards, différentes fanes (betteraves, carotte, radis, navet ou encore moutarde). On peut également lui donner des framboisiers, de la frisée, de la luzerne et de la mâche, ou encore du pissenlit.
  • Les légumes qui représentent 20% environ de son alimentation. Parmi eux, on peut citer le brocoli, la betterave, mais aussi le navet, la citrouille, le poivron, le radis. Il est également possible pour lui de manger de l'asperge, du concombre, du panais et même des petit pois et de la tomate.
  • 10% de son régime alimentaire doit comporter des fruits. Ainsi, de l'abricot, de la banane, du litchi, de l'ananas, de la mangue et du melon peuvent figurer dans son menu. A moins que vous n'optiez pour de la mûre, du raisin, de la nectarine, voire de la pomme, de la poire et de la pêche.
  • Des fleurs en très faible quantité comme de la menthe ou encore du basilic.

L’apport de granulés n’est pas obligatoire. D’autant plus que les granulés sont souvent secs et déshydratent votre reptile. Ils comprennent également certaines protéines animales dont n’a pas besoin l’iguane.

Par ailleurs, lorsque vous présentez des légumes ou fruits à votre iguane, il est important de toujours les laver, parfois même au vinaigre blanc.

Des aliments à proscrire

De nombreuses plantes sont toxiques pour l’iguane. Il faut éviter de lui en donner, et même d’en mettre à l’intérieur de son terrarium. Point d'amaryllis, d'arnica ni même d'avocat et de chanvre indien. Vous devez aussi bannir le croton, la colchique, l'iris et la jacynthe, ainsi que le laurier, le jasmin et le lupin.

La fréquence des repas

L’alimentation dépend forcément de la morphologie de votre iguane, de sa taille, de sa corpulence. Néanmoins, considérez qu’il faut remplir une gamelle qui fait environ 3 fois la largeur de sa tête. Un jeune iguane pourrait avoir besoin de 2 repas par jour quand un adulte se satisfait d’environ un repas tous les 2 jours, parfois plus rapprochés.

A lire aussi : Que mange un iguane ?

En résumé

Le régime alimentaire de votre iguane est essentiellement composé de feuillus. A cela, vous devez ajouter quelques légumes et fruits, en plus faible quantité. Ne donnez pas de protéines animales ni même d’insectes à votre lézard qui est un herbivore pur, à l'exception des jeunes reptiles qui en ont besoin. De plus, les granulés sont souvent peu recommandés.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !
  • Image de profil