Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Tous les messages de Myriam Hayet

Discussion

5 messages
  • Le Vendredi 17 Février 2017 à 15:35

    Des chiens, j'en ai eu plusieurs. Ma première chienne cocker s'est appelée Laïka car mon frère et moi étions fan de la conquête de l'espace, Laïka est la première chienne a avoir été envoyée sur orbite. Ensuite, nous avons eu un briard et nous avons continué notre course vers l'espace avec Youri (Gagarine). Mon premier bearded, je l'ai appelé Grichka... comme l'un des frères Bogdanov, savants et présentateurs de temps X. Ensuite, j'ai eu un second bearded et j'ai oublié l'espace. Son nom devait commencer par "A" et pour moi, un bearded, c'était une boule d'amour. Amour est donc le nom que j'ai choisi. Ensuite, troisième bearded et là, je n'ai pas choisi, c'est l'amie chez qui elle est née qui l'a baptisée. Puis j'ai décidé de l'adopter et de garder son nom qui me plaisait bien et lui allait comme un gant, rappelant le vert de ses yeux et son côté princesse. Emeraude est ma troisième bearded.Après la mort d'Amour, j'ai flashé sur un chiot bleu, un bearded bien sûr ! Il s'appelait Jefferson mais je n'aimais pas trop ce nom. Je voulait un nom qui rappelle celui d'Amour, j'ai cherché tout ce qu'i s'en rapprochait. J'ai pensé à Ti amo mais ça ne me semblait pas assez original. J'ai cherché sur google la traduction de "je t'aime" dans toutes les langues et l'occitan m'a séduit : T'aimi, prononcé Taï mi. Je trouve que ça sonne bien, que c'est original et que ça veut dire beaucoup de chose ;-)

    dans Comment vous avez eu l'idée du nom de votre chien?
  • Le Jeudi 02 Février 2017 à 16:01

    En effet, je pense que cela va s'arranger. Cependant, vous pouvez donner un petit coup de pouce : afin que les chiens soient plus zen, achetez un diffuseur de phréromones.  

    dans Mon chien ne supporte pas le nouveau venu, que faire ?
  • Le Jeudi 02 Février 2017 à 15:54

    Bonjour,

    Je possède un magnifique bearded collie, une race à très longs poils (+ de 40 cm de long), autant vous dire que je connais très bien le problème. Le mieux est de raser ou au moins de couper juste sous la queue. Régulièrement laver le cucul avec un gant de toilette humide et de temps en temps un bon bain de siège ;-) A part ça, il n'y a pas de vraie bonne solution. Attention aussi aux branches et broussailles qui s'accrochent dans les poils, c'est aussi une source de problème au niveau des besoins.

    dans Les problèmes des chiens à poils long.
  • Le Vendredi 20 Janvier 2017 à 17:05

    Un jour, je regardai la télévision. Il y avait une dame dans une barque qui parlait à un chien à longs poils. Le chien la regardait, la tête inclinée et la queue battant doucement. Ce jour-là, j'ai découvert la race et suis tombée amoureuse du bearded collie. Quand mon briard est mort, plusieurs années plus tard, j'ai cherché un élevage. J'en ai trouvé un dans le nord de la France et j'ai téléphoné. La dame au téléphone m'a dit que ses chiots étaient tous vendu puis nous avons parlé. Au bout d'un moment, elle m'a dit de venir la voir car peut-être qu'elle avait un chiot mais ce n'était pas sûr, il fallait voir. Le dimanche suivant, j'ai pris ma voiture et fait les 400 kms qui me séparait de l'élevage. J'ai rencontré l'éleveuse et elle m'a montré ses chiens. Il y avait là trois jeunes d'environ 4 mois avec plusieurs adultes. L'un des chiot s'est tout de suite avancé vers moi et ne m'a plus quitté d'une semelle. L'éleveuse m'a alors expliqué qu'elle comptait garder deux chiots de sa championne mais qu'un des chiots étant malade et fragile, elle allait devoir garder celui-là en plus mais qu'elle allait alors dépasser son cota de chiens et qu'elle ne voulait pas les enfermer en cage mais bien les avoir dans la maison. Elle m'a alors fait le plus beau des cadeaux, elle m'a permis d'adopter mon petit Grichka, celui qui devait devenir un champion mais qui ne me quittait plus depuis que j'étais là. Il ne m'a plus jamais quitté, c'était le chien de ma vie et même s'il est parti rejoindre le pays de l'arc en ciel depuis longtemps, il est toujours là, dans mon coeur.

    dans Comment avez-vous choisi votre chien ?
  • Le Vendredi 20 Janvier 2017 à 16:52

    Bonjour,

    Bien sûr, en refuge, c'est faire une bonne action. Il y a aussi de jeunes chiens... les gens se lassent vite, hélas. Vous pouvez aussi vous adressez à cette association https://www.facebook.com/bergerallemandsanscollier/ Ils replacent des BA qui n'ont plus de famille. Ce sont des passionnés et vous pourrez aussi dialoguer avec d'autres amateurs de BA. Même si vous n'adoptez pas via l'association, vous aurez des conseils et vous vous ferez des amis.

    Mais je peux aussi comprendre que vous vouliez un chiot. Dans ce cas, choisissez un bon éleveur. Chez un particulier, c'est au petit bonheur la chance à moins que vous ne les connaissiez vraiment bien et qu'eux s'y connaissent en chiens. Les particuliers font souvent n'importe quoi, tant que c'est un mâle de la même race qui saillit leur femelle, ils sont persuadés d'avoir tout bon. S'ils y a des éleveurs, c'est parce que pour avoir un chien conforme et en bonne sant, il faut procéder à une sévère sélection des partenaires, éviter les consanguinités mais aussi le renforcement d'un caractère ou d'une particularité physique non souhaitable. C'est pour ça qu'un éleveur est plus cher... du moins un bon éleveur. Il va étudier aussi bien le physique que le caractère de chaque chien à "marier", vérifier s'ils ne présentent pas des défauts redhibitoires ou des maladies génétiques et procéder autant que possible à la même vérification pour les géniteurs recensés dans le pedigree. Un éleveur est sensé travailler à l'amélioration de la race. C'est ce que font les passionnés.

    Comment reconnaître un éleveur passionné ? Il n'élève qu'une ou maximum deux races de chiens. Il vous montrera les parents et vous parlera d'eux. Vous aurez du mal à le quitter quand il aura commencé à vous parler de "sa" race. Il demandera à ce que vous donniez des nouvelles de votre chiot. Il vous montrera ses installations. Il vous prodiguera des conseils et vous expliquera comment prendre soin du bébé. Ses chiens sont enjoués et heureux de vivre, ils ont le poil brillant. Ce sera vite une évidence pour vous. S'il ne vous a accordé que 5 minutes, tournez les talons et allez voir ailleurs. Je connais des éleveurs chez qui les potentiels acheteurs passent un véritable examen pour voir s'ils sont dignes d'adopter un chiot de leur fifille chérie. MDR !cheeky Avant d'acheter le chiot, demander à voir les résultats des analyses génétiques que les parents doivent avoir passé. Je sais que le BA est touché par la dysplasie de la hanche, les deux parents doivent avoir passé un test. Cela ne veut pas dire que votre chiot ne sera jamais atteint mais si les deux géniteurs sont mal côté, cela laisse peu de  chance que votre chiot y échappe. Renseignez-vous. Je ne sais pas quels autres test sont conseillés pour les BA mais demandez via le lien facebook, on vous éclairera sûrement. De mon côté, je ne connais pas bien le BA, je suis passionnée de bearded collie. Pour le BA, le danger est aussi cette mode de favoriser les chien avec un dos très incliné vers l'arrière. Cela rend les chiens impotents et les juges ou éleveurs qui cautionnent ce genre de dérive sont tout bonnement des "assassins" de la race. A éviter. 

    Encore un conseil : prenez le temps de bien choisir, pas de précipitation, pas de coup de tête. Bonne chance à vous et au loulou qui va vous rejoindre bientôt.

     

     

    dans Adopter un chien en refuge ou chez le particulier ?