Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Un automobiliste en sursis pour avoir tracté son chien sur des kilomètres, provoquant sa mort !

Un automobiliste en sursis pour avoir tracté son chien sur des kilomètres, provoquant sa mort !

Publié le 17/12/2015 à 07h24

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Un automobiliste en sursis pour avoir tracté son chien sur des kilomètres, provoquant sa mort !"

Une peine de prison avec sursis… C’est tout ce dont a écopé cet automobiliste néerlandais roulant en Belgique avec son chien attaché à l’arrière de véhicule. Le traitement ignoble qu’il avait fait subir à l’animal a coûté la vie à ce dernier, qui a rendu l’âme dans d’atroces souffrances.

Le 5 octobre 2014, Stefan, un homme de 44 ans originaire des Pays-Bas et qui vit en Belgique, avait laissé son chien attaché à l’arrière de son véhicule et roulé ainsi sur plusieurs kilomètres. Le pauvre animal, qu’il déclarera avoir « oublié » lors de son jugement, avait ainsi été tracté sauvagement, ce qui a fini par entraîner sa mort dans d’horribles souffrances.

Difficile de croire en la version de l’automobiliste, car ce jour-là, plusieurs dizaines d’usagers de la route qui avaient assisté au triste spectacle lui avaient adressé des klaxons insistants et fait signe de stopper pour faire cesser le supplice infligé au malheureux chien. L’un des témoins, qui était arrivé à sa hauteur, avait même été surpris de voir que l’homme lui avait simplement répondu par un sourire lorsqu’il avait tenté de le faire revenir à la raison.

A lire aussi : "Reprendre un chiot après la mort de son chien"

L'individu tenait un sabre japonais lorsque les policiers ont tenté de l'interpeller

Ce n’est qu’après de longues minutes d’agonie pour l’animal que le conducteur a pu être localisé par les policiers. Il se trouvait alors dans une station-service à Liège, mais l’animal martyrisé n’était plus attaché derrière la voiture. En fait, son bourreau avait caché son cadavre dans le coffre du véhicule entretemps.

En tentant de l’interpeller, les officiers de police ont dû faire face à une violente opposition de la part du suspect. L’un d’eux a même été blessé, car l’individu tenait un sabre japonais de type katana.

Récemment jugé au tribunal correctionnel de Liège, le dénommé Stefan a prétendu qu’il n’avait pas entendu le chien crier et qu’il l’avait oublié après l’avoir attaché sur une aire d’autoroute. La peine prononcée à son encontre a été de 10 mois de prison avec sursis total. Loin d’être cher payé au vu de cet acte innommable…

2256 partages

Tout comme Jean R. de Nancy qui a souhaité protéger Léo, son Labrador âgé de 11 ans, souscrivez à une assurance pour votre chien adaptée aux besoins de votre compagnon ! Faites votre demande de devis personnalisé, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Jean, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

2 commentaires

  • Kazhig a écrit : 19/12/15

    Il massacre son chien, ça on le sait, tout le monde s'en fiche. Par contre, il attaque un policier et il n'a que du sursis ? On va où là ?
    Il mériterait la prison définitive. Comment peut-on infliger de telles tortures à un animal, qui ne demande que de l'amour et qui ne tue pas sans raison, comme les humains (si on peut les appeler comme ça).

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 10/11/17

    Mais c est injuste pourquoi avec survis hors qu'il a fait souffrir atrocement son animal ,la justice faudrait que elle se réveille et que elle ouvre les yeux beaucoup plus car c est injuste de voir ça

     Répondre  Signaler