Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

La Courneuve : un molosse mis à mort après avoir été lâché sur des policiers ?

Publié le 29/07/2016 à 14h36 Modifié le 01/08/2016 à 12h29

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "La Courneuve : un molosse mis à mort après avoir été lâché sur des policiers ?"

Selon un rapport de police, un chien aurait été lâché par 2 hommes qui prenaient la fuite pendant une opération de police dans un quartier de La Courneuve. Le molosse aurait farouchement attaqué des policiers, contraignant ces derniers à l'abattre. Néanmoins, un vidéo se disant témoin de la scène contredit cette version et mettrait plutôt en avant une bavure policière.

L’histoire s'est déroulée mercredi en fin de journée, place Georges-Braque. Des policiers étaient en train de réaliser une intervention dans le quartier des 4000 à La Courneuve. Soudain, ils auraient été assaillis par un chien de grand gabarit, de type molosse. L'animal semble avoir été lâché par 2 hommes alors qu'ils prenaient la fuite, rapporte Le Parisien.

A lire aussi : "Reprendre un chiot après la mort de son chien"

D’après le rapport des policiers, le chien a d'abord reçu des balles de flash-ball, qui n'ont pas empêché l’animal de s’en prendre à eux. Plus encore, il aurait mordu un agent au niveau de sa chaussure. Des policiers de la Brigade anti-criminalité sont intervenus pour mettre fin à l’agression du molosse selon le quotidien. Ils ont eu recours à un pistolet à impulsions électriques (PIE) de type Taser. L'agression du chien se serait malgré tout poursuivie.

Pour faire cesser l'attaque, les agents de la Brigade spéciale de terrain (BST) n’auraient plus eu d'autre choix que de l'abattre en faisant usage de leurs armes à feu. Le chien a essuyé une trentaine de tirs, auxquels il n'a évidemment pas survécu.

L'animal était classé dans la catégorie 1 des chiens dits dangereux. Les 2 personnes auraient été interpellées.

Néanmoins, une vidéo circule sur le web et viendrait réfute la version du rapport de police. Après l'altercation, la police aurait froidement abattu le chien par vengeance contre son propriétaire alors qu'il était attaché et n'attaquait personne. Le rapport de police est-il truffé de mensonges ou s'agit-il d'une vidéo-montage ? Toute la lumière doit encore être faite sur cette affaire et impossible de dire qui dit vrai à l'heure qu'il est...

2863 partages

1 commentaire