Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. États-Unis : un homme activement recherché par la police après avoir poignardé un chien à mort

États-Unis : un homme activement recherché par la police après avoir poignardé un chien à mort

Publié le 13/01/2016 à 08h32 Modifié le 14/01/2016 à 16h32

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "États-Unis : un homme activement recherché par la police après avoir poignardé un chien à mort"

La police de Farmington, dans le comté de San Juan au Nouveau-Mexique, recherche activement un homme accusé d’avoir poignardé un chien à mort. Il encourt une peine de prison de 18 mois et une forte amende.

Un homme de 37 ans, accusé d’avoir tué un chien en le poignardant à plusieurs reprises, est actuellement en fuite aux Etas-Unis. Il est recherché par la police de Farmington, une ville du comté de San Juan, dans l’Etat du Nouveau-Mexique (sud-ouest des USA).

A lire aussi : "Nettoyer les oreilles de son chien"

Les faits remontent au 27 décembre dernier. Ce jour-là, Brandon Bekise s’était présenté au domicile d’une femme sur l’avenue La Rue, demandant à voir le cousin de celle-ci. La locataire des lieux lui avait alors répondu qu’il n’était pas là, ce qui avait fait entrer le suspect dans une colère noire. Il s’était alors mis à crier et à insulter la plaignante, avant de se retourner vers son chien qui était attaché devant la maison. Il avait sorti une arme blanche et poignardé le pauvre animal en divers endroits. Le chien avait ensuite été transporté d’urgence à la clinique vétérinaire la plus proche, mais avait fini par succomber à ses blessures.

Le 5 janvier, le tribunal de Farmington a lancé un mandat d’arrêt à son encontre, sur la base d’une accusation d’acte d’extrême cruauté envers un animal, ce qui correspond à un crime de 4e degré au regard de la loi locale.

Brandon Bekise ne s’est pas présenté au tribunal et est toujours en cavale. Il encourt une peine de prison d’un an et demi et une amende de 5000 dollars.

409 partages

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !